Tenue de la 2ème réunion du Comité de Pilotage du jumelage institutionnel entre la Direction du Budget du Ministère de l’Economie et des Finances et Expertise France sur le "Renforcement des capacités dans le cadre de la mise en œuvre de la LOF"

Le 2ème  comité de Pilotage (COPIL) du jumelage institutionnel « Renforcement des capacités dans le cadre de la mise en œuvre de la LOF », s’est réuni le 9 Juillet 2018 au siège de la Direction du Budget sous la présidence des chefs de projet de l’Etat bénéficiaire M. Ahmed BERRADA, Adjoint au Directeur du Budget et de l’Etat Membre Partenaire M. Patrick DELAGE. Y étaient également présents :

  • Mme Leila MAJLAL, homologue du CRJ et Chef de service de la formation dans le domaine de la réforme Budgétaire à la Direction du Budget ;
  • M. Otman MOUSLIM, représentant de la cellule CAP- RSA, de la Direction du Trésor et des Finances Extérieures en tant que représentant de l’autorité contractante ;
  • M. Laurent PAUVRET-FONTAINE Conseiller Résident du Jumelage (CRJ) ;
  • M. Francis LEMOINE, représentant de la délégation de l’Union Européenne au Maroc ;
  • Mme Alisa ROZANOVA, représentante d’Expertise France.

Lors de ce 2ème COPIL, le CRJ et son homologue ont rendu compte des activités mises en œuvre depuis le COPIL 1 et qui ont porté sur les travaux de Co-construction des modules de formation réalisés entre experts français et responsables marocains ainsi que le déroulement des 2 premières activités de formations relatives à  la nomenclature budgétaire et à la construction, budgétisation et gouvernance des programmes, la deuxième partie de la réunion a été consacré à exposer un bilan d’évaluation de ces activités.

Par la suite, le CRJ a présenté les crédits consommés à ce titre dont le taux de consommation avoisine les 15 % du budget global consacré à ce jumelage. Les participants ont fixé le calendrier des activités de formation prévues au titre du 2ème  semestre notamment les activités de formation liées à la performance prévus entre Septembre et Novembre 2018.

A la fin, une discussion a évoqué l’ajout d’activités supplémentaires  relatives notamment à la nomenclature budgétaire au profit des départements ministériels et l'andragogie de la formation, l'adaptation du calendrier des activités ainsi que le rapprochement de ce jumelage avec celui de "la budgétisation sensible au genre".