11 ème étape de la caravane de partage et de sensibilisation autour de la LOF

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de communication accompagnant le déploiement de la Loi Organique relative à la loi des Finances (LOF), la 11ème étape de la caravane de partage et de sensibilisation autour de la LOF, a été organisée dans la région de Guelmim-Oued Noun le 10 octobre 2017.

Cette étape, organisée à Guelmim, a connu la participation d’environ 70 responsables et cadres des services déconcentrés au niveau de la région Guelmim-Oued Noun. Après le mot d’ouverture de M. FIRADI Hakim, Adjoint au Directeur des Affaires Administratives et Générales chargé du pôle formation et directeur de l'Institut des Finances (IDF), un film institutionnel a été projeté,suivi par un exposé de Mme BENGRINE Mouna, Chef de la Division de la Réforme Budgétaire, portant sur le contexte générale, les apports de la LOF et les enseignements tirés de sa mise en œuvre ainsi que les défis à relever.

Par la suite, deux présentations illustratives de l’expérience de déploiement de la LOF au niveau du Département de l’Agriculture et du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), ont été présentées respectivement par M. BOUNNAR Adjoint au Directeur et par MmeTAZI Aziza, Chef du Service de la Programmation Budgétaire à la Direction des Affaires Administratives et Générales relevant du MEF.

La deuxième partie de cet atelier s’est articulée autour:

  • d’un exposé sur le dispositif du dialogue de gestion et du pilotage opérationnel orientés performance présenté par M. H. Firadi;
  • de témoignages opérationnels de responsables déconcentrés présentés par M. ZEMZAMI Directeur Régional au sein du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau (METLE) et M. BENMOUSSA Directeur Provinciale au Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD).
  • d’un exposé sur le dispositif d’accompagnement pour la mise en œuvre de la LOF, présenté par Mme. Ouahbia HAMDAOUI Chef du Service de la Mise en Œuvre et du Suivi à l’IDF.

Le débat suscité par ces interventions, a porté essentiellement sur :

  • La maitrise des prévisions et leur sincérité lors de la programmation budgétaire ;
  • La déclinaison de la démarche de performance au niveau régional et le choix des indicateurs de performance ;
  • La place des services déconcentrés dans l’élaboration des objectifs et indicateurs de performance ;
  • La prise en compte de la spécificité des régions au niveau de la déclinaison des indicateurs de performance ;
  • La nécessité de développer et  de mettre à niveau les systèmes d’information pour le suivi de la performance ;
  • L’association des services déconcentrés à travers la contractualisation avec les services centraux;
  • Le renforcement de la déconcentration administrative ;
  • L’implication et la responsabilisation des collectivités territoriales en tant qu’acteur de mise en œuvre des politiques publiques ;
  • La conduite de changement pour s’approprier de la nouvelle culture de performance.

Par ailleurs, les intervenants ont insisté sur la nécessité de capitaliser sur l’expérience menée par rapport à la mise en œuvre de la réforme, la recherche de la convergence entre les différents acteurs, la mutualisation entre les départements ministériels, l’implication davantage de l’ensemble des acteurs dans la concrétisation de la démarche de performance et la programmation budgétaire triennale.

La clôture de cette étape a été caractérisée par la projection d'une capsule vidéo portant sur la vulgarisation des différents dispositifs de la LOF.