Organisation du séminaire de clôture du jumelage institutionnel d’appui à la mise en œuvre de la Loi Organique relative à la loi de Finances

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Loi Organique N° 130-13  relative à la Loi de Finances (LOF), le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a organisé le jeudi 11 juillet 2019 à Rabat, le séminaire de clôture du jumelage institutionnel d’appui à la mise en œuvre de la LOF, sous le thème « Bilan des réalisations et perspectives ». Ce séminaire a connu la participation des représentants de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne, d’Expertise France, et des départements ministériels et des institutions.

Pour rappel, le contrat de jumelage qui s’inscrit dans le cadre du projet « Appui à la mise en œuvre du nouveau cadre de gouvernance » signé le 29 octobre 2013 et institué dans le cadre du partenariat de Deauville, géré par la Banque Mondiale, a été conclu le 18 juillet 2014 avec l’Agence Française d’Expertise Technique Internationale « Expertise France ». Il a appuyé pendant 5 ans, la mise en œuvre de la réforme de la Loi Organique relative à la loi de Finances (LOF) et ce, en fournissant une expertise publique et une assistance technique au Ministère de l’Economie et des Financesainsi qu’aux départements ministériels et institutions.

Les allocutions d’ouverture ont été prononcées par Messieurs  Ahmed BERRADA, Adjoint au Directeur du Budget,  Aziz AJBILOU, Secrétaire Général du Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance et Mesdames Anne Lucie LEFEBVRE, chef de Pôle Gouvernance et Secteur Public de la Banque Mondiale et Alisa ROZANOVA, Directrice adjointe du Département Gouvernance Economique et Financière à Expertise France.

Par la suite, deux tables rondes ont été organisées :

  •  La première tableronde consacrée au bilan des activités réalisées au cours du jumelage a connu la participation, en plus de MM. Ahmed BERRADA et Frank MORDACQ, respectivement  chefs de jumelage côté marocain et français, de Messieurs Taoufik ELALJ, Directeur des Ressources Humaines et des Affaires Financières et Générales au Département de l’Habitat et de la Politique de la Ville et Abdelouahab BELMADANI, Directeur de la Planification et des Ressources Financières au Ministère de la Santé, qui ont présenté un retour d’expérience de leurs départements respectifs sur la mise en œuvre de la LOF. Ensuite M. Ousmane M. M. KOLIE, Sénior Financial Management Specialist–Maghreb de la Banque Mondiale s’est étayé sur l’aboutissement de l’expérience marocaine en matière de réforme budgétaire qui peut à terme être valorisée à l’échelle internationale.
  • La deuxième table ronde a porté sur les perspectives de la réforme. Elle a été initiée par l’intervention de Mme Hajar BEN AMEUR, cheffe de service du Suivi de la Performance Budgétaire et de la Budgétisation Sensible au Genre relevant de la Direction du Budget sur le bilan d’étape de la mise en œuvre et sur l’identification des pistes d’actions futures. Ont pris part à cette table ronde, Messieurs Francis LEMOINE, Chargé de Programme Macro-Economie et Finances Publiques au sein de la Délégation de l’Union Européenne, Mohammed EL  KHARMOUDI, Directeur des Affaires Administratives et Générales au sein du MEF et Adil BAHI, Directeur de la stratégie, des programmes et de coordination des Transports relevant du  Ministère de l’Equipement, du transport, de la Logistique et de l’Eau, qui ont proposé des enrichissements aux pistes d’actions identifiées dont notamment, l’accompagnement du processus de déconcentration, le renforcement des capacités du réseau des gestionnaires au niveau central et territorial et l’amélioration de la qualité du dispositif de performance.

Le débat découlant des travaux de ce séminaire, a porté sur les avancées enregistrées en matière de  mise en œuvre de la LOF au niveau des départements ministériels ainsi que sur les leviers d’action à mettre en place pour pérenniser ces acquis. 

Document à consulter :